Le partage de contenu et l'enrichissement d'icelui est différent du fait d'échanger sur le contenu, ou même d'échanger tout court. Un git c'est plutôt chouette pour gérer le contenu et soumettre des choses liées au contenu, mais ce n'est pas très pratique pour simplement échanger, discuter, débattre. Ça tombe bien, cet article vous explique les nouvelles choses d'Unixmail pour combler ce manque de... communication.

Que choisir ?

Actuellement, il est possible de proposer des choses via le Gitlab. J'avoue que cela est quand même plus réservé à des gens qui maitrisent cet outil plutôt qu'à la personne lambda qui ne code pas ou n'utilise pas un système de gestion de version. Afin de s'adapter à tout le monde, il faut donc différencier la manière d'interagir sur le contenu et la manière d'interagir avec le contenu. Donc, le git est très bien pour construire et améliorer le contenu, mais n'est pas du tout adapter pour échanger à propos du contenu. Pour rappel, Unixmail est construit depuis le début avec ce souci de non-élitisme, où chacun peut agir et participer à son niveau.

Donc, il faut trouver de nouveaux outils afin de n'écarter personne de ce lieu. Logique non ? Oui, mais lesquels ?

Bah, des commentaires !

Non.

C'est la méthode d'interaction "basique" d'un blog que je n'aime pas, et ce, pour plusieurs raisons:

  • Performances

Unixmail est un blog à base de fichiers plats, donc par définition sans base de données. Il est (relativement) optimisé pour garder une rapidité et un confort de navigation. Alors venir casser tout m'embêterais fortement. Je pourrais aussi opter pour un système de commentaire "déporté" comme Disqus ou d'autres saletés du genre, mais là, ce n'est plus du tout respectueux pour le visiteur, même de passage. En fait, c'est carrément du viol.

  • Sécurité

Qui dit commentaire, dit modération ou embêtement maximal du visiteur qui souhaite commenter. Un captcha incompréhensible, une validation a posteriori, du blacklist d'IP pour les spammeurs, bref, ça demande beaucoup trop de travail de la part du visiteur et de la mienne.

  • C'est pas pratique !

Sans un fil RSS des commentaires, une alerte mail ou autre, il faut revenir sur le site pour savoir si machin a répondu à mon point de vue, retrouver l'article en question, scroller dans le spam de "Cé coul com artikl", bref, c'est NUL.

Un forum alors !

Non.

C'est embêtant à mettre proprement en place, on s'éloigne du côté "simple" pour entrer dans un mode de discussion que je n'aime pas, avec un système de compte, de catégories, bref ça manque de liberté. C'est très difficilement intégrable à un site comme celui-ci. Je ne parle pas d'intégration en mentionnant juste le lien qui amène vers le forum hein, je parle d'un vraie intégration ou un bout de forum apparait dans un widget maison ou quelque chose du genre. Puis bon, vraiment, j'aime pas.

Alors ?

Alors, au final, il faudrait quelque chose qui réponde à ces critères:

  • Inscription simple (pas 40 formulaires avec 28 validations, vos mensurations et votre ADN)

Gitlab et Git en général ne sont pas utilisables par tout le monde. De fait, ça écarte beaucoup de personnes qui ont (probablement) des choses intéressantes à dire. Donc il faut que cela soit simple à utiliser. Simple à consulter et où s'inscrire est rapide et non contraignant.

  • Simplicité d'accès

Outre la simplicité d'inscription, il faut que le service et l'information soient simples d'accès.

  • Sécurité

Outre la simplicité, il faut quand même un contrôle sur le contenu pour éviter débordements et propos condamnables (pour le bien-être des utilisateurs et le bien-être juridique d'Unixmail.fr). Je n'ai jamais eu ce type de contenu sur Unixmail et ses versions précédentes, mais on n'est à l'abri de rien.

  • Pas de doublon avec le Git

Il faut que le Git reste la porte principale pour proposer du contenu. Par contre, il n'est pas adapté à l'échange d'idées, de débat et autres discussions sur le contenu. Les issues de Gitlab c'est bien, mais ça reste quand même pour du signalement, ajout de fonctionnalités, ou modification du contenu existant. En fait, Gitlab se rapproche de la forme, et il faut un outil pour communiquer et échanger sur le fond (le propos).

En ce qui concerne le Git d'ailleurs, je rappelle que vous pouvez récupérer tous les articles de ce blog au format Markdown via un simple git clone https://gitlab.com/Zilkos/articles.git.

Simple comme un email

Je vais donc ressusciter les mailing lists après une tentative avortée car probablement pas assez creusée par le passé (en plus des soucis techniques). Elles seront moins nombreuses dans premier temps: seulement deux.

Une liste générale permettant de discuter et d'échanger, aussi bien sur les articles, que sur des choses autres (protection des données, actualité du libre, partage de découverte ou d'outils).

Et une liste plus orientée sur le support. En effet, j'aborde dans certains articles des outils et j'essaye de présenter ça sous forme de tutoriel léger vous donnant les clefs pour chercher par vous-même. Donc une mailing list spécifique aux sujets techniques abordés dans les articles peut être intéressante et surtout utile pour le lecteur, un genre de "support" informatique communautaire mais orienté libre. Et puis ça m'évitera de faire du support par Twitter en 140 caractères. D'autant que les personnes présentes sur ces listes pourront aussi apporter leur expertise (probablement plus élevée que la mienne sur certains sujets).

Si on reprend les points précédents, on voit que ça colle plus ou moins, mais ça se rapproche de quelque chose sans trop d'inconvénients.

  • L'inscription est simple, il suffit d'envoyer un mail. Difficile de faire plus simple.
  • Simplicité d'accès: C'est l'information qui vient à vous, pas l'inverse.
  • Sécurité: L'inscription est soumise à modération (acceptation ou non) avec tout un attirail pour éradiquer le manant qui proclamerait des propos répréhensibles.
  • Git: On discute sur le fond, et non pas sur la forme de la chose, et rien n'empêche pour ceux qui ont du mal avec Git de simplement signaler quelque chose sur les listes de distribution.

Ainsi, on se retrouve avec un Git pour gérer le contenu pour ceux qui savent faire, tout en gardant quelque chose de plus simple à utiliser pour celui qui a des idées, mais n'a pas connaissance de git ou juste la flemme. Et aussi, ça fait un outil pour être plus proche et communiquer plus efficacement, tout en prenant en compte l'avis de tout le monde. La majorité des relations que j'ai avec le visiteur est toujours entre lui et moi, et j'aimerai bien que ce soit entre vous tous. Ça ferait franchement avancer les choses et ça permettrait à tout le monde (en plus de se faire des copains <3) d'échanger, de proposer, ou tout simplement de demander un coup de main.

Pour conclure, il me semble que c'est la méthode la plus simple pour vous et la moins contraignante pour tous.

Ça vous tente ?

Rendez-vous ce weekend pour l'ouverture des listes !

PS: Vous remarquerez que je partage mes réflexions avec vous, pour essayer de faire ce petit blog sans prétention, un machin ouvert, libre et où tout le monde a sa place, en espérant ne pas trop vous embêter avec mes états d'esprit.

Article suivant Article précédent